Où est le trip ?

18 Octobre 2022

J’ai l’impression d’être shootée.

Et si le “trip” c’était l’état originel,
et le quotidien un trip déguisé en normalité, vous me suivez ?

Y’avait un gars dans une vidéo qui disait un truc comme ça, ça m’a réveillée.

Yes, je l’ai retrouvée :

https://antre-renewal.com/wp-content/uploads/2022/10/La-puissance-de-lIntention-Documentaire-Trim.mp4
12-18/09/2022 /// BH | London Masterclass

Janv 2023

>> Article jamais écrit.
Notes d’origine, faite à vif.
FLASHBACK TO :
Octobre 22.

J’ai fais un stage, il y a pile un mois, et ça m’a réveillée aussi.

Mais après y avoir goûté, comprendre qu’on est dans la passivité du quotidien rend le retour à la “normalité” maussade, déprimant, où est le palpitant le trépignant ?  

Mais pourquoi on somnole comme ça ? C’est pas confortable cet état là.

Du coup,
j’ai l’impression d’être shootée et d’avoir besoin de ma dose pour rouvrir les yeux et les garder ouverts.

Mais une dose de quoi ? c’est quoi cet état ? Une dose des autres. Une dose d’euphorie, de lumière au bout du tunnel, d’espoir, d’y croire. Mais pourquoi j’attends qu’on vienne me déclencher, que je ne trouve pas comment m’actionner.

Dopamine s’auto-dopaminer

Je sais que je l’ai que c’est là, ce pouvoir, mais pourquoi avoir besoin de quelqu’un pour y penser et ne pas l’oublier ?

Créer

Je suis déclencheur des autres autres mais impossible d’activer le même processus pour moi. ça ne marche pas.

Répéter

Je ne me suffit donc pas ?

Imaginer.

Besoin : ce mot malheureux.
Besoin de quoi ?
vraiment
Pourquoi ?
J’sais pas.

Bref,

Alimenter

Réflexion en cours, 
téléchargement de la pensée lente.

Patience.
Laisser germer.

Il y a tout pile un mois, j’ai fait un stage qui électrocute, qui réveille comme jamais. L’impression de jeter ses œillères à la poubelle.

Le mec est une tornade,
ça passe ou ça casse.

C’est fou, comme on arrive souvent, parfois à se détourner de soi-même de nos envies abyssales.

Le mec plonge et te montre ce que t’as noyé.

Et là attention à la dépendance.

Ma foi, mais après tout,
ça, le manque, c’est ce qu’on s’est permis de croire. 

Système de défense et de protection du cerveau.
Schéma d’habitudes,
La puissance 
C’est fou à quel point on a de la force mental
Mais qu’on l’utilise contre nous.

Croire c’est laisser une pensée rentrer en nous et lui dire “oui” 

Mais quand tes pépites d’or sorties du coffre remontent à la surface…

Les miracles apparaissent 

“Let’s believe in miracles, we are in a miracle business, you need to believe in miracles”

Ariane Mnouchkine, elle, disait souvent “let’s hope” “on espère”…

ça revient toujours donc, l’espoir d’y croire,
à cette réalité des miracles. 
D’ailleurs, je l’affirme, ils existent. 

JOUR 1. 

“This is a love workshop”
“Give me some love”

Le mec est narcissique.

“Sit up, sit up”
“SIT UP A SECOND”

“You need to love the process”
YEP
“You need to love the craft”
YES
“You need to love yourself”
LOL

“You laugh because you don’t take yourself serioulsy”
MANGE !

“Because you won’t believe it”
“You don’t believe it can be your reality”
“You don’t believe in yourself”
FUCK.

Le mec brise des rêves, le con.
Il fou la haine.

Petite tartouille dans la fraise.

“What’s your name?”
Gloussements chuchotements.

“WHAT’S YOUR NAME” ?

“…”

Bégaye. Il dit son nom.
B. Chuchote à son oreille.
Again.

“What’s your name”
“My name is Leonardo DiCaprio”
Assumé. BG. Fier. Charisma.

“Your name is who you are”
“Why is it easier to say my name is Angelina Jolie than yourself”
“Behave as if you are Angelina Jolie, act as if you were Agelina Jolie”
“Because you can be Angelina Jolie. You already are. Just need to believe.” 

DAMN HE’S RIGHT.

Period.
fin de l’extrait.

3 Jours.
Folie ! Folie ? ou Reality ?

Newsletter ↓

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *